Santa Fe

Dernière visite du voyage.
Une très jolie ville avec place centrale, galeries d’art, commerces luxueux et très belle architecture.
Histoire de boucler la boucle, on se fait un bon petit resto mexicain😋

Publicités

Great Sand Dunes National Park

Le dernier park du voyage, et la dernière nuit dans le Colorado.
On passe la nuit à 2800m, à Zapata falls. Mais à cette saison, pas de chute d’eau… Juste un beau point de vue sur les dunes.

Les dunes sont plus sympas de prêt que de loin. Plus impressionnantes aussi. Ce matin on est petits joueurs… On n’escalade pas de 300 et qq mètres de sable. Déjà au niveau de la mer, c’est pénible, mais à 2600m, même nos globules survitaminés crient STOOOPPP!!. Par contre, c’est très photogénique, alors on s’amuse…

Rocky Mountain NP, suite…

La matinée commence très bien. À 7h du mat’, nous sommes seuls à 3700m d’altitude, avec des centaines d’elks (femelles et petits sur un versant, mâles sur un autre…), des dizaines de grosses marmottes à ventre jaune qui folâtrent dans la toundra et quelques pikas qui grignotent sur les rochers. Cadre grandiose pour le point le plus élevé et le plus nordique de notre voyage ! On adore !



Arrivés dans l’Est du parc, il y a beaucoup plus de monde… Bien que le camping soit signalé Full, on nous propose une place juste pour une nuit. Banco !
On va se connecter au Visitor Center, on mange vite fait, et on prend la navette pour faire la rando d’Emerald Lake, qui est très réputée. Réputée et peuplée. Voire SURpeuplée. On se croirait sur une autoroute un week end de chassé-croisé ! Ça gâche sérieusement la balade qui pourrait être sympa avec ses 3 lacs et sa cascade. Comme ça grimpait assez sérieusement, on rentre bien crevés de nos 6km dans la foule, et surtout déçus. On espère trouver une rando moins « busy » demain matin !!

Rocky Mountain National Park, partie ouest.

LE grand parc de cette année !
Toutes les marches faites pendant le voyage ne tendaient qu’à un but (ou presque😉…) : nous préparer aux randos des Rockies !!!
Nous y sommes !
Nous entrons par l’Ouest, la partie la moins fréquentée et nous avons donc la chance de trouver une place au camping. Ça risque d’être plus compliqué à l’Est, on verra… Pour l’instant on profite de la visite des elks à la tombée de la nuit.
Mise en jambes avec la visite d’un petit site historique de 1920… Ben oui, on commence l’histoire quand on peut…
Jour 2, on attaque la rando. Nous sommes entre 3000 et 3300 m d’altitude et c’est parti pour 5km de vélo (pour rejoindre le sentier) et 14km de marche. Même pas peur, même pas mal : on déborde de globules rouges en pleine santé. Bon, on fait les malins parce que y’a pas si longtemps on respirait mal à 2000m et on ne pouvait pas lacer nos chaussures sans manquer d’air et avoir la tête qui tourne à 3000m. Maintenant on gambade fièrement !!
Cette rando de Lulu city va nous conduire presqu’à la source du Colorado, fleuve que nous n’avons cessé de rencontrer pendant nos trois années de voyage. La boucle est presque bouclée… En route nous faisons quelques jolies rencontres : une moosette, des marmottes, un gros moose et un faon de mule deer. Bien sympa !

Route des 14ers

Après quelques jours de stand by entre Gunnison et Curecanty, nous reprenons la route vers le nord.
Toujours autour de 3000m d’altitude, nous longeons toute une série de fourteeners. Les 14ers, ce sont les sommets qui dépassent 14000 pieds d’altitude (4000m). Sur les 58 que compte le Colorado, nous sommes dans la région où on en trouve environ 25.
Nous commençons par passer deux nuits au pied du Mont Shavano, deux autres au bord d’une rivière vers le Mont Oxford. On longe ensuite toute la série des 14ers pour arriver au plus haut, le Mont Elbert avec ses neiges éternelles à 14433 pieds.
Ce matin, les voitures autour de nous sont givrées…