Archives pour la catégorie Préparatifs

Derniers préparatifs

Après quelques jours de travaux, Winnie est prêt à prendre la route : nouveaux freins, panneaux solaires de 200W, ampoules leds, pneus gonflés, vitres brillantes, frigo rempli…

Dès demain matin, on décolle ! Vous pourrez nous suivre sur la carte de notre balise Spot et découvrir les jolis coins dans lesquels Winnie s’installe pour la nuit. Promis, on va essayer de ne pas commencer par un parking de Walmart…

Au passage, on souhaite de bonnes vacances aux Martiniquais 😉

Comment nous faillîmes ne jamais commencer ce voyage…

Tout avait bien commencé. Un avion pour Miami à l’heure, presque vide, des hôtesses qui nous ont largement abreuvés, un film sympa (les Jersey Boys), un ciel dégagé.

IMG_1157

IMG_1155

IMG_1154
Bref, c’était presque trop beau pour durer. On aurait dû se méfier…

Aéroport de Miami. Première étape : passer son passeport dans une machine qui prend les empruntes, prend une photo, puis vous délivre un ticket. Si le ticket est barré d’un croix, vous allez à droite. Sinon, vous allez à gauche… Nous on a une croix… Ça sent l’échec au premier exam’…
On se présente donc devant un agent (je précise que tout ceci est long, il y a des files d’attente comme à Disney Land, mais sans Mickey…). Questions habituelles de l’Immigration : pourquoi t’es là, où tu vas, combien de temps, tu fais quoi dans la vie, combien d’argent tu as ???… On connaît la chanson.
Lors du précédent voyage, nous n’avions pas assez dit que nous avions de l’argent. Donc cette année à la question sur l’argent, on donne le montant de nos revenus mensuels. Le gars dit que c’est beaucoup et écrit une lettre sur notre fiche de douane, puis il nous souhaite la bienvenue. YYYEESS !!!!
Oui, mais c’est pas fini…
On passe ensuite devant le gars de la douane. Sympa, il nous parle en français, puis nous envoie dans un petit couloir alors que la majorité des gens part tout droit… Bizarre…
Un panneau nous indique « Contrôle de bagages »… Bon, c’est peut-être parce qu’on est en transit… Toujours optimistes…
On poireaute… Une dame finit par nous appeler. Bien sûr, vu notre niveau d’anglais on ne capte pas grand chose à ses questions…. Elle finit par parler un peu français. Elle veut savoir ce qu’on a dit à propose de notre argent et où est cet argent. Au bout d’un moment on comprend le quiproquo. Ils ont compris qu’on se balade avec une grosse somme en liquide. On explique que non, qu’on a juste la carte banquaire. Elle insiste et nous fait comprendre qu’on a pas intérêt à raconter des histoires parce qu’elle va tout fouiller.
Ok, pas de problème. On n’a rien à se reprocher.
Oui mais… En fouillant elle voit le stock de médocs, elle nous demande donc combien de temps on compte rester. On explique : 1 mois, puis 3 mois aux Mexique’ puis retour pour 3 mois aux US.
Et là, début de la galère. C’est pas possible ! C’est trois mois maxi. Toute l’équipe s’en mêle… On fait venir un vigile qui parle français pour nous expliquer la loi. Pendant qu’il nous explique et qu’on essaie de trouver une solution, la fliquette va voir son chef. Il arrive avec sa tête pas contente et sa grosse vois de méchant : « On ne vous donne que 15 jours sur le territoire ; vous abusez du système. »
Hein ? Quoi ? On a mal compris ???
On s’indigne (mollement, parce qu’il ne faut jamais s’énerver), on explique, on reprend tout point par point. Ça fait un an qu’on est pas venu, blabla, on vous passe les détails…
Finalement le gars s’adoucit un peu.
Au final, il nous laisse entendre que bon, ça va passer pour cette fois, mais après il faut qu’on rentre longtemps en France.
Pour mettre la pression, il consigne tout ça dans l’ordi. Et si on ne suit pas le planning qu’on a indiqué, ça va chauffer pour nous…
Au final, on pense (mais on n’est pas à l’abris d’une mauvaise compréhention…) qu’on peut rester un mois maintenant, puis aller au Mexique et après on nous accordera les trois mois et après on ne veut plus entendre parler de nous !!!
Comme on n’est pas sûrs pour les trois mois de la fin (le gars qui parlait français nous avait dit OK pour 2 mois) on va rester le plus possible au Mexique pour éviter les embrouilles…

On nous a relâché 10′ avant l’embarquement pour Dallas ; il nous restait juste à traverser tout l’immense aéroport en courant…

IMG_1159

Bref, voilà comment nous faillîmes ne jamais vous faire vivre la saison 3…

Salut les copains !

Comme nous sommes très nuls, nous avons oublié de prendre des photos pour immortaliser ce petit pique nique de départ… Cette installation au « bar » de l’anse Moustique était pourtant bien sympathique. Merci pour le moment, comme dirait Valérie (celle de François, pas la nôtre !!)
Et dire que si la mut’ nous tombe dessus, c’était notre dernier bain…
Sniff…
Bon, on aura au moins un souvenir de la Lorraine… :

2015/01/img_1151.jpg